OLYMPUS DIGITAL CAMERA« Le bois, explique Jean-Yves Morel, pour restituer cette  charpente à l’identique, provient d’une démolition. Ces pièces ont toutes été prélevées à l’origine, dans les haies à proximité. On n’avait pas les moyens de transport mais surtout on avait tout ce qu’il fallait sur les talus. Monsieur Fontaine à Bain de Bretagne, suite à un article sur le sujet, nous a signalé qu’il avait construit son siège d’exploitation à Bain de Bretagne en 1959 avec des arbres prélevés sur les talus de sa ferme et qu’il lui avait fallu 69 pieds de d’arbres pour son bâtiment de 140 m2 pour réaliser la charpente, portes, fenêtres escaliers planchers, solives, bastings, liteaux. Les têtes des arbres ont été exploitées en bois de chauffage et vendues à Bain de Bretagne.Cela lui permettait d’acheter les autres matériaux de construction complémentaires, mortier. La haie à cette époque représentait une véritable valeur constante. »

Publicités