Dans cet article, nous souhaitons attirer votre attention sur une enquête nationale menée par le SSP (Ministère de l’agriculture), TERUTI-LUCAS sur l’utilisation du territoire. Voici les dernières données concernant les arbres, les alignements et les bosquets.

PosterSolagro-Haies.indd

Avec l’agrandissement des exploitations, le grossissement des matériels, mais aussi la sénescence très avancée du peu d’arbres qui restent sur les talus, la situation est devenue presque désespérée notamment sur les plateaux, et maintenant devenue préoccupante dans les fonds de vallées.

Malgré tout l’espoir demeure avec le dépôt  d’un dossier LEADER par la chambre d’Agriculture 35 devant les instances du pays de Brocéliande qui a été accepté à l’unanimité par le comité de programmation.

Nous avons défendu ce projet et nous en serons partenaires avec la mise en place de formations et animations pour revenir à une meilleure gestion de nos haies.

Notre charte, en phase de finalisation pour la fin juin apportera une méthode pour améliorer la gestion du Bocage qui se détermine en 6 phases :

  1. INVENTAIRE du Bocage (Agricole, Communal, ou privé)
  2. DIAGNOSTIC Sanitaire
  3. OBJECTIFS  :
    • CULTUREL : Remise en valeur du patrimoine, des lieux touristiques… par la conservation des paysages
    • ECONOMIQUE : Optimisation des ressources et conservation des savoir faire
    • ALIMENTAIRE :  Optimisation des productions alimentaires ( pour les hommes, les animaux, les insectes)
    • ECOLOGIQUE : Protection de l’eau, de l’air, des sols et de la biodiversité, anticipation du réchauffement climatique.

Tout le monde pourrait alors jouer la même partition pour que nos paysages de bocage puissent ainsi  retrouver toutes leurs multifonctionnalités.

La Bretagne a donc un vrai défi à relever pour les générations futures .

 

 

 

Advertisements