source : article Ouest-France 20-02-2017

rennes-maison-portes-mordellaises

La ville de Rennes veut valoriser l’accès à l’un des pans de mur des Portes mordelaises. Ce qui suppose de démolir une maison à colombages. L’association L’Arbre indispensable propose une alternative.

Aux abords de la rue Nantaise, à Rennes, une maison à colombage du XIXe siècle empêche les passants de profiter pleinement de l’un des pans de mur des Portes mordelaises.

Deux associations s’opposent à la démolition

Un projet de valorisation du patrimoine rennais, envisagé par la municipalité, prévoyait la démolition de cette maison pour résoudre le problème.

Mais la destruction de la charpente de cet ancien bâtiment mécontente deux associations, L’Arbre indispensable et Les Amis du patrimoine rennais.

Jean-Yves Morel, président de L’Arbre indispensable, avance que « l’attention portée sur la valorisation des Portes mordelaises est une excellente idée de la part de la municipalité » mais il regrette que « ce travail ne soit pas réalisé avec une cohérence plus globale, en protégeant également les autres sites de Rennes ».

L’hypothèse du démontage – remontage

Il précise « qu’un démontage et un remontage sont possibles, comme celui réalisé sur le manoir de Vassé. On pourrait imaginer refaire le bâtiment à l’identique ou bien le couper en deux pour mettre les parties dos à dos avec l’aide d’un architecte ».

En clair, le militant du patrimoine préfère « l’option du démontage à celle de la démolition pour cette maison ».

La Ville pose la question du financement ? Les militants de L’Arbre Indispensable font valoir « que cette démarche pourrait donner du travail à des artisans ». Pour l’heure, le sort de cette maison à colombages reste en suspens.

Liens

Le sauvetage de la charpente du manoir de Vassé

Projet de remontage de la charpente du manoir de Vassé

 

 

Publicités